ItalianoFrançaisEnglish

Rendez-vous en 2023! La Fondation Trophée Mezzalama annule la XXIIIème édition.


Après la nomination d’Alex Brunod, syndic d’Ayas, au poste de Président, la Fondation Trophée Mezzalama a voulu prendre quelques jours avant de se réunir pour décider de l’avenir immédiat du Marathon des Glaciers.
Lors de la réunion du jeudi 21 janvier a été prise la décision que personne n’aurait souhaité annoncer.
« Je viens d’être élu et prendre une telle décision n’a pas été facile, ni pour moi, ni pour les autres membres. » reconnaît Alex Brunod. « Malheureusement nous n’avions pas d’autre choix. Nous avons été obligés d’annuler la XXIIIème édition en raison de la situation pandémique actuelle. »
« Dans un tel contexte, a ajouté Alex Brunod, il aurait été risqué de confirmer la date, aussi bien vis-à-vis des athlètes que de toutes les personnes qui travaillent avec passion pour le Trophée Mezzalama.
Nous aurions continué à travailler sans savoir à quoi on s’exposait. En plus, il est quasiment impossible d’appliquer toutes les restrictions prévues et de ne pas créer de rassemblements pour garantir la distanciation. »
Le Président de la Fondation a conclu en ces termes : « Nous sommes vraiment désolés, mais nous sommes aussi convaincus d’avoir fait le bon choix, car dès maintenant nos efforts seront tournés positivement vers l’avenir. C’est le principe de résilience que le sport et le ski de randonnée nous enseignent. Dans l’immédiat, nous allons penser aux jeunes. Nous organiserons un événement estival dès que la situation le permettra et nous sommes confiants qu’en 2023 le Trophée Mezzalama reviendra avec une édition extraordinaire. »
Adriano Favre, guide de haute montagne et directeur technique, est également attristé par la décision :
« Au cours des 12 dernières éditons du Trophée Mezzalama- a-t-il dit - nous avons eu affaire à des conditions météorologiques défavorables, le froid, la neige, le vent, les reports, mais nous ne nous sommes jamais arrêtés. Cette fois nous sommes confrontés à une situation que nous ne pouvons pas contrôler. Il était nécessaire de prendre une décision sur-le-champ, sans attendre davantage. »
« Nous regardons vers le futur, a déclaré M. Favre, et nous allons nous concentrer sur des événements de qualité. D'ici la prochaine édition du Trophée Mezzalama, nous allons, grâce également au partenariat bien établi avec Dynafit, mettre nos efforts au service de la nouvelle génération du ski de randonnée international. »